OLIVIER MELLANO : cinéconcerts - jam session - rencontre / LIENS : images sons textes

Publié le par cinefils




 

 

OLIVIER MELLANO

 

 

Né à Paris en 1971, Olivier Mellano est violoniste de formation et guitariste autodidacte.

Auteur-compositeur-arrangeur, il est le compagnon de route des principales figures de la nouvelle scène française (Miossec, Yann Tiersen, Dominique A...).

Sa palette musicale est d’une grande largesse variant de la musique contemporaine à la pop, en passant par l’électro, la musique improvisée et le rap.

Il a composé les bandes sons de nombreux spectacles et films.

Il est l’auteur de trois cinéconcerts.

Il a par ailleurs récemment publié un livre de prose poétique.

 

 

SITE OFFICIEL

http://www.olivier-mellano.com/

 

PAGE WIKIPEDIA

http://fr.wikipedia.org/wiki/Olivier_Mellano

 

PAGE MYSPACE

http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendID=113308253

 

DOSSIER DE PRESSE

http://mutualise.artishoc.com/arras/media/5/ds_o._mellano_site.pdf

 

MP3 A TELECHARGER

http://www.le-terrier.net/musique/mellano/mellano.htm

 

 

 

L’AURORE DE FRIEDRICH MURNAU

Jeudi 11 à 19h30

 

1927. 95’ Etats-Unis.

 

« Le plus beau film au monde. » François Truffaut.

 

Décidé à tuer sa femme sous l’influence de sa maitresse, un homme de la campagne se rétracte au dernier moment. La femme s’enfuit en ville. Epris de remords, il la poursuit. Commence alors le rachat et la redécouverte de l’amour.

 

Dans une composition magistrale, Olivier Mellano invite à redécouvrir les images sublimes d'un chef-d'œuvre. Armé d'une seule guitare et de quelques pédales d'effets, sa musique marque par sa fluidité: épousant le rythme du film, elle le nourrit de son souffle, sans en dénaturer la force cinématographique et poétique.

 

« Ode à l'amour fou, poème cinématographique marquant la fin du muet et annonçant déjà l'ère du parlant, L'Aurore de Friedrich Wilhelm Murnau demeure à ce jour l'un des plus beaux films de l'Histoire du cinéma. »

Film Culte

http://archive.filmdeculte.com/video/video.php?id=107

 

L’Aurore serait une synthèse miraculeuse, encore en mesure de faire tenir ensemble de multiples antagonismes, dans sa manière comme dans sa matière : Europe /Amérique, film d’auteur /industrie hollywoodienne, réalisme /fantastique, jour /nuit, campagne / ville, tragique / burlesque... Un âge d’or parvenant encore à distinguer le noir et le blanc, les pulsions et l’amour, le monstrueux et le comique. Tout semble y commencer ou plutôt re-commencer, à l’image d’un couple subitement insouciant après avoir frôlé l’irrémédiable... »

Cahiers du cinéma

http://www.cahiersducinema.com/article608.html

 

 

« L’Aurore, réalisé en 1927 par Friedrich Wilhelm Murnau, est régulièrement considéré, à l’instar de Citizen Kane, comme le plus grand film de l’histoire du cinéma. »

Objectif Cinéma

http://www.objectif-cinema.com/spip.php?article4341

 

« Dès la première vision, John Ford considérait L’Aurore comme « le plus grand film jamais produit ». De nos jours, Martin Scorsese ne cache pas son admiration pour ce film qui « offrait des visions, un paysage mental » et « avait pour ambition de peindre les désirs des personnages avec de la lumière et des ombres ». »

Ciné memento

http://www.cine-memento.fr/aurore-murnau-p-3485.html?ref=1546842

 

 

DUEL DE STEVEN SPIELBERG

Vendredi 12 à 19h30

 

1971. 70’. Etats-Unis.

 

David Mann traverse la Californie en voiture. Pendant son trajet, il tente de dépasser un camion-citerne. Celui-ci semble agressé. Il empêche David de poursuivre sa route, ralentit, joue avec ses nerfs. Une confrontation commence entre les deux véhicules.

 

« Duel » est un matériau silencieux, riche en tension, suspense, cinématographiquement idéal pour un cinéconcert. Olivier Mellano aborde cette fascinante course-poursuite avec une énergie très rock, puissante et détonante, amplifiant le malaise et l’étrangeté du film.

 

« Tout le travail de Spielberg consiste à créer une forme suffisamment dynamique et effrénée, pour poser les termes d’un véritable choc filmique. A la confrontation des deux personnages, se superpose un tourbillon d’images et de sons. Le cinéaste privilégie les techniques de sur-découpage et de montage rapide, tout en multipliant les différentes positions de la caméra ; de plus, Spielberg joue sur le fracas sonore provoqué par les moteurs, les klaxons, les trains qui passent, et aussi par la radio. L'idée consiste à mener indépendamment l'un par rapport à l'autre le travail sur la bande-image et celui sur la bande-son, et à les concevoir dans leur propre antagonisme. La frénésie mise en œuvre dans le récit se voit mise en acte dans le tissu même du film. L'action n'est pas seulement représentée en images et en sons, mais se trouve littéralement embrayée par le rapport qui distingue ces derniers. Duel ne se présente pas comme une simple course- poursuite mais, d’un point de vue cinématographique, comme une captivante expérience filmique. »

Il était une fois le cinéma

http://www.iletaitunefoislecinema.com/chronique/2062/duel-1971

 

 

« De son premier film en format long, Steven Spielberg le qualifiera " d'ésotérique ". Même s'il a été initialement produit pour la télévision, le réalisateur le considère bien comme son premier film de cinéma. Il a été tourné dans des conditions cinématographiques et le film a ainsi pu sortir en salles en Europe.

Le succès a été immédiat, tant à la télé qu'au cinéma. Un phénomène reconnu par la profession, jusqu'à David Lean, que Spielberg admire par dessus tout, qui y voit un " jeune réalisateur brillant ". »

Ecran Noir

http://www.ecrannoir.fr/real/us/spielberg/70s1.htm

 

 

 

Le cinéconcert de « Duel » sera suivi d’une Jam Session d’Olivier Mellano avec Zied Meddeb Hamrouni [aka Shinigami San].

 

PAGE MYSPACE DE SHINIGAMI SAN

http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewProfile&friendID=289244769

 

 

 

 

 

RENCONTRE AVEC OLIVIER MELLANO

Samedi 13 à 11h

 

La composition musicale et les autres arts (arts de la scène, arts visuels, littérature).

 

Des exemplaires de l’ouvrage « LA FUNGHIMIRACOLETTE ET AUTRES TRESORS DE L’EQUILIBRE » d’Olivier Mellano (sur des pièces musicales imaginaires) sont disponibles à l’espace El Teatro.

 

PRESENTATION ET EXTRAITS DU LIVRE

http://www.editions-mf.com/spip.php?article49

 

 

 

 

POUR REJOINDRE L’EVENEMENT SUR FACEBOOK :

http://www.facebook.com/inbox/readmessage.php?t=1018579224752&f=1&e=-12#/event.php?eid=36073953987

 

 

Tarif normal : 4 dinars / Tarif étudiant : 2 dinars

Espace El Teatro : Rue Ouled Hafouz. Le Belvédère 1002 Tunis.

Tél. : (216) 71 894 313

www.ifctunisie.org / www.elteatro.net / http://cinefils.over-blog.com

Publié dans Présentation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article