BLADE RUNNER (final cut) de Ridley SCOTT

Publié le par cinefils






« Le troisième film de Ridley Scott est une splendeur visuelle, dans le domaine de la science-fiction comme dans celui des films à suspense, un modèle jamais surpassé mais largement copié. Ce qui frappe d'abord dans Blade Runner, c'est le décor. Futuriste, monumental et crédible parce que composé d'éléments familiers. C'est lui le personnage principal : Los Angeles, 2019, étouffant entre deux gratte-ciel délabrés. Une ville imaginaire devenue mégalopole surpeuplée, véritable cloaque nocturne et pluvieux, à l'obscurité trouée par des néons criards et des publicités lumineuses... »
 

Télèrama

 






 


Publié dans Films

Commenter cet article